Karl Marx et la naissance de la société moderne

Par Michael Heinrich

Avec les crises économiques des dernières années, il a de nouveau été clair que la théorie marxiste des crises n‘est en aucun cas tombée en désuétude. Depuis plus d‘un siècle, la critique marxiste du capitalisme constitue tant le point de référence pour nombre de mouvements sociaux qu‘elle demeure une pierre d‘achoppement pour les défenseurs des rapports de domination existants. Marx a été témoin de la mise en place de ces structures économiques et sociétales «modernes», à savoir le capitalisme industriel, le parlementarisme et les organisations de masse. Ces structures dominent aujourd‘hui encore notre vie, même si maintes de leurs manifestations ont été changées. Ses analyses et critiques touchent toujours les points névralgiques des rapports sociaux dans lesquels nous vivons.

Toutefois, si l‘on considère les écrits de Marx, on comprend alors qu‘il s‘agit d‘une série d‘ébauches et d‘interruptions : aucun des grands projets ne fut mené jusqu‘à son terme. Le développement de l‘oeuvre de Karl Marx ne se laisse pas concevoir sans connaissance de sa vie, de ses controverses et combats. À l‘inverse, l‘ensemble des embûches et retournements qu‘il a rencontrés tout au long de sa vie demeurent incompréhensible sans son oeuvre. Il existe certes plus de vingt-cinq biographies de Marx, toutes riches et variées, pas une cependant ne prend en compte à la fois sa vie et son oeuvre. C‘est exactement là où réside la tentative de cette nouvelle biographie. L‘histoire de sa vie et celle de son oeuvre ne peuvent être établies d‘une manière juste seulement si d‘une part les réflexions dans lesquelles Marx était alors impliqué ne soient pas réduites à une simple toile de fond et si d‘autre part, ses amis et ses ennemis ne se voient pas attribuer pas le rôle de simples figurants. Certes, chaque biographie revendique le fait de traiter de Marx «en son temps». Jusqu‘à présent, ceci fut atteint seulement de manière très insuffisante et ponctuelle. Un regard plus exact permettra de briser certaines légendes qui jusqu‘ici furent colportées avec un manque de sens critique.

Cette biographie est constituée de trois volumes. Le premier sera publié en 2018, année de l‘anniversaire des deux cent ans de la naissance de Karl Marx. Avec plus de détails que jusqu‘à présent fournis, le volume s‘occupera de la jeunesse de Marx à Trèves et de l‘époque de ses études à Bonn et à Berlin. Il passera aussi au crible son activité en tant que rédacteur de la très libérale «Gazette rhénane» à Cologne ainsi que son travail en tant que rédacteur des «Annales franco-allemandes». Déjà au cours de cette période se manifestent des crises d‘ordre privé ainsi que des ruptures dans son développement intellectuel. Ces différents épisodes amènent tout d‘abord Marx à abandonner certains projets entamés et à repenser son entreprise critique.

Les «tournants théoriques» ne se sont pas seulement à trouver entre le «jeune» et le «vieux» Marx. Les évolutions sont plus complexes que ne le laisserait à voir un modèle en deux ou trois phases. La très populaire alternative proposée entre une «continuité» et une «rupture» dans le développement de l‘oeuvre de Marx s‘avère beaucoup trop schématique. En outre, il n‘est en aucun cas possible de voir un développement inévitable allant jusqu‘au «Capital» comme «oeuvre principale». Marx ne débute pas avec la critique du politique pour terminer avec la critique de l‘économie. Même si son livre prévu sur l‘Etat ne fut jamais écrit et que durant les trente dernières années de sa vie, il se concentra à l‘élaboration de sa critique de l‘économie, la critique du politique, tout comme sa représentation du communisme, demeurent constamment présentes et se développent considérablement. Le deuxième volume de la biographie doit être publié en 2020, le troisième en 2022.

Michael Heinrich

520px-Michael_Heinrich_2014_in_ZagrebA travers son ouvrage La science de la valeur (Die Wissenschaft von Wert, 1991, seconde édition augmentée en 1999), Michael Heinrich s‘est penché dans le détail sur le développement de la critique de l‘économie marxiste. Son ouvrage intitulé Critique de l‘économie politique. Une introduction (la douzième édition est publiée depuis 2004) a déjà été traduit en six langues différentes. Avec son ouvrage Comment lire le «Capital» ? (première partie publiée en 2008, la seconde en 2013), il propose un commentaire détaillé des sept premiers chapitres du premier volume du Capital.
Cover-Entwurf

Exposé (multilingue: EN, DE, RU, FR, ES)

Télécharger

Autres langues: [DE] | [RU] | [EN] | [ES]